Retour aux questions régulières

Quel est le contexte d’homologation actuel en France ?

Plus de 30 pays (dont tous les pays frontaliers) autorisent déjà le rétrofit et modifications de moteurs.. En l’état du droit français, même s’il est possible de transformer des véhicules vers la motorisation électrique, c’est malheureusement au prix d’une procédure complexe et coûteuse. Cette procédure est aussi soumise à une demande d’accord du constructeur d’origine systématiquement refusée, de nature à décourager toute activité industrielle et commerciale.

Retour aux questions régulières

Sur le même thème