Retour aux questions régulières

Un véhicule retrofité peut-il être hybride ?

Il existe 2 types de conversion envisageables aujourd'hui  :

La conversion électrique (ou retrofit):
 nous substituons le moteur thermique d'un véhicule et l'ensemble des éléments  clés qui y sont liés,  remplacer par une motorisation électrique et une ou plusieurs batteries en fonction de la capacité du véhicule. Prochainement, une pile à combustible (hydrogène) pourra également être mise en place et proposer une alternative à l'électrique.

La conversion hybride : dans ce cas, nous substituons le  bloc thermique par un moteur thermique plus compact auquel nous associons un moteur électrique, permettant d'obtenir un véhicule hybride ou hybride rechargeable.
Dans le cadre de l'hybridation, nous pouvons classer les hybrides en 3 catégories : les micro-hybridations, les hybrides « classiques », et les hybrides rechargeables.

1. les micro-hybridations =
La micro hybridation ne propose qu'une assistance lors des phases d’accélération. Peu impactant en matière d'empreinte écologique, la micro hybridation ne permet en aucun cas de rouler pendant ne serait-ce que 100 mètres en mode électrique.

2 .Les hybrides « classiques » =
L'hybride classique réside dans le couplage d'un moteur thermique et d’un moteur électrique . Ce moteur est alimenté par une batterie qui se recharge principalement grâce à l’énergie cinétique récupérée au freinage ou à la décélération. L'hybride classique  permet de rouler en général quelques kilomètres en mode électrique.

3. Les hybrides rechargeables =
L’hybride rechargeable, ou PHEV  Plug-in Hybrid Electric Vehicle) permet à son conducteur de brancher le véhicule afin de recharger la batterie de façon identique à une voiture électrique. L'hybride rechargeable permet de rouler en général entre 40 et 60 kilomètres en mode électrique.

 

Aujourd'hui Retrofuture ne propose que des transformations de véhicule thermique en électrique et ne propose pas d'hybridation.
L'ensemble des voitures électriques rétrofitées par Retrofuture permettent de proposer des autonomies de 120 à 280 km.


Retour aux questions régulières

Sur le même thème